Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
A moy que chault!

PROFS

20 Septembre 2017, 15:29pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

J'ai longtemps cru que les profs insultés, bousculés, ridiculisés ne se révoltaient pas par aveuglement idéologique, par refus de remettre en question leurs engagements de toujours, par jusqu'au-boutisme politique, mais en fait je crains que cela soit beaucoup plus basique et prosaïque que cela. Ils ne se révoltent pas parce qu'ils n'en ont simplement plus la capacité, ni physique ni morale, parce qu'ils n'ont plus l'énergie vitale nécessaire, parce qu’à force de se chier dessus quotidiennement, on finit vidé de tout, parce que ce sont des loques qui espèrent juste tenir jusqu’à la retraite où la mutation, parce qu’ils ne sont bons à rien d’autre aussi, bien souvent …. Le mépris qu’ils se prennent chaque jour au travers de la gueule ne les surprend ni le les choque même plus puisque eux-mêmes se vomissent, se détestent, abhorrent leur identité, leur couleur de peau, leur histoire… Ils pensent mériter leur sort, être de trop… Leur masochisme s’est mué en pulsion de mort. C’est pourquoi, alors que n’importe quel individu normalement constitué confronté à un tel déferlement de vulgarité, de bêtise, de violence et de haine aurait  bien évidemment démissionné, quitte à devoir faire la plonge, casser des cailloux ou braquer des banques  pour payer la bouffe et le loyer, ils restent là, immuables, à supporter les crachats, les injures et les coups,  comme de pathétiques punching-ball. Inertes, passifs, abouliques… A peine font-ils quelques allers/retours en maison de repos ou en congé de maladie, mais ils reviennent toujours jouer leur rôle, tenir leur place.

Voir les commentaires

Les nouveaux monstres

18 Septembre 2017, 14:31pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

Les nouveaux monstres

Voir les commentaires

Tu as le droit de vouloir lire un Valeurs Actuelles "rock'n roll" mais quelques précisions...

17 Septembre 2017, 22:44pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

Voir les commentaires

Un Iphone ou mourir

17 Septembre 2017, 20:11pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

Plus de 1000 euros... Voilà le prix du nouvel Iphone, téléphone sans doute remarquable de technologie (fruit du génie européen sans cesse tourné vers l'accomplissement de son rêve prométhéen diront sans doute certains, jamais avares de circonvolutions argutiques pour justifier toutes les saloperies modernes au nom de la Grèce antique...).. Grosso modo un Smig. Un prix prohibitif qui, en pleine prétendue époque de « crise » et « d'austérité », n'empêchera nullement son fulgurant succès et la rupture de stock programmée. Nous assisterons sans aucun doute aux habituelles files d'attentes vertigineuses devant les « Apple Store » encore clos, les foules se pressant, fébriles et haletantes, pour acquérir le précieux gadget. Des foules composées de gagnes-petits, de demis-pauvres, de sous-bourgeois, de prolos et de rmistes, les gens « qui ont les moyens » disposant de méthodes un peu moins dégradantes pour obtenir le dit appareil.

Cela est évidemment navrant. Mais si l'on se contente d'être navré, de dénoncer le « consumérisme », « la soumission au modes », la « colonisation de l'imaginaire par la marchandise »... on passe à côté du tragique de cet état de faits. Oui, bien sûr, c'est tout cela ! Mais ce n'est pas que cela. C'est au-delà de ça. L'Iphone, c'est désormais à la fois le rêve et la reconnaissance sociale. Emblème factice d'une réussite fictive, objet de désir d'un monde blasé. C'est une « nouveauté », c'est à dire « quelque chose qui se passe » dans des existences absolument prévisibles, routinières, mécaniques, ennuyeuses à en crever. C'est l'irruption, pendant un bref instant (avant que tout le monde possède le même), de la possibilité de se distinguer, de se différencier enfin. D'où l'importance de se précipiter, de se ruer, de faire toute une nuit la queue pour être dans les premiers à saisir le Graal... Ce qui compte ce n'est pas l'usage de l'appareil mais sa valeur symbolique. J'ai le dernier Iphone donc j'existe. Je suscite la curiosité, l'intérêt, voire l'envie. Jusqu'à la prochaine version. Si l'on était Freudien, on dirait que l'Iphone es un substitut phallique. Plus concrètement, on dira que l'acquisition du dernier Iphone est une petite perfusion d'excitation dans un quotidien qui ressemble de plus en plus à une sentence pénale, une condamnation définitive aux travaux forcés. L'Iphone fait partie des derniers stimuli qui agitent encore le corps sublacquant du monde occidental. L'homme de 2017, esclave d'un travail débilitant et absurde, embourbé dans des aventures sentimentales grotesques où la psychanalyse le dispute à l'hystérie, acculturé et drogué de toutes parts, émasculé de toute foi et de toute transcendance, se saisit de l'Iphone comme d'un ultime jouet gratifiant... Un hochet. Le doudou des morts-vivants.

 

Voir les commentaires

MODEM

15 Septembre 2017, 00:02am

Publié par amoyquechault.over-blog.com

Je souffre d'une forme de détestation viscérale et violente de l'humanité dans son expression contemporaine, équilibrée par l'amour immense que je porte à mes amis. Finalement, je suis un centriste.

Voir les commentaires

Histoire

14 Septembre 2017, 23:09pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

"Peaux de bêtes sur les épaules, haches rondes à la main, les migrants débarquent en Gaule, quittant les rives du Rhin..."

 

 

Voir les commentaires

Sortir de l'aporie

14 Septembre 2017, 21:45pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

Je ne fais pas partie des gens qui pensent que l'horizon indépassable de la politique se limite aujourd'hui à un choix douloureux et cornélien entre la « ligne Philippot » (socialo-étatisto-souverainiste) et la ligne « Marion » (identitaro-catho-droitarde)... Tout d'abord parce que ces positions me semblent toutes deux porteuses d'impasses, d'oxymores, de simplifications, d'insuffisances et d'approximations trompeuses ... Ensuite, parce que cette dichotomie reste étroitement imbriquée à une vision de la politique « stratégique » et « communicationnelle » qui me semble inévitablement vouée à l'échec. Or, si l'on voulait véritablement rompre avec les pratiques et les concepts qui ont échoué jusqu'à présent, c'est justement à cette approche « clientéliste » et « managériale » de la politique qu'il faudrait totalement tourner le dos.

Aujourd'hui, on fait de la politique comme on fait du marketing et celle-ci se borne donc à être un vulgaire « placement de produit ». On détermine des « cibles » (ouvriers, classes moyennes, retraités...) que l'on veut séduire et on bricole à leur intention un programme correspondant à leur « attentes » et leurs « intérêts » supposés. Une fois cette « offre » lancée sur le marché électoral, on espère que la somme des « cibles visées » atteigne le chiffre nirvanaesque de 51%.

« Allez dites-nous ce qui ne vous a pas plu la dernière fois, qu'on le modifie ou qu'on l'enlève ! Vous souhaitez un peu plus de ça, un peu moins de ceci ? Dites nous, on s'arrange !Ici c'est comme chez Subway, composez vous-même votre tartine de merde ! ». Au final, ce n'est même plus de la soupe, mais un insipide brouet constitué des glaviots revendicatifs des uns et des autres...

Il s'agirait donc, si l'on était vraiment radicaux et pourquoi pas « révolutionnaires », ce mot qui fait désormais rigoler tous les doctes et les gens dits sérieux, totalement inverser le processus, établir un programme basé sur l'analyse, l'expérience, les valeurs et la volonté, autour d'un objectif clair, défini, solide et immuable qui ne soit pas soumis aux aléas de la mode, des humeurs de « l'opinion » ou des contingences de la météo. Une fois ce programme établi, il faudrait l'exposer, le présenter, fermement et sereinement, le diffuser, chercher à l'appliquer à petite échelle pour tenter de le concrétiser et si possible de « l'exemplariser », l'imposer ainsi petit à petit dans l'espace public.

Ce sont les gens qu'il faut rallier au programme et non le programme qu'il faut adapter aux desiderata de la multitude des individus, des groupes sociaux, des factions, des lobbys... Ne pas chercher à flatter les intérêts particuliers mais tendre au Bien commun, au delà de tous les clientélismes boutiquiers. Nous ne devons pas être le syndicat de défense de telle ou telle catégorie, de telle ou telle classe, de tel ou tel groupe mais les porteurs d'une idée et d'un projet au service du pays et du peuple dans leur intégralité.

Nous ne sommes pas marxistes, ainsi nous ne jouons pas les « les pauvres contre les riches », manichéisme vain et niais, mais nous voulons la Justice Sociale, c'est à dire l'équilibre, la décence et la complémentarité au sein d'une communauté organique et solidaire. Nous ne sommes pas libéraux, donc nous n'opposons les libertés individuelles à l'Etat, mais faisons du second le garant des premières face à l'ubris et la rapacité sans limite des appétits de certains. Nous rejetons l'étiquette de « droite », à jamais souillée par l'égoïsme de classe et le matérialisme productiviste. Nous refusons tout autant celle de « gauche », définitivement discréditée par la xénophilie masochiste et le mondialisme uniformisant. Nous sommes la troisième voie, celle qui les terrifie tant qu'ils n'ont de cesse de l'insulter, de la calomnier et de la criminaliser. Nous devons réaffirmer ce que nous sommes, et non nous travestir, endosser des costumes qui ne sont pas taillés pour nous, tenter de jouer avec leurs règles, leurs codes, leur vocabulaire.

Après des années de calculs, d'alliances contre-nature, de billard à quinze bandes, de géostratèges génialement funambulesques, de masques, de triple discours, de pragmatisme gamellard et de « dédiabolisation » larvesque, pourquoi ne pas essayer la sincérité et la conviction ? De toute façon, ça ne peut pas être pire...

Voir les commentaires

Paris Vox attaqué

14 Septembre 2017, 10:36am

Publié par amoyquechault.over-blog.com

Paris Vox - Hier, mercredi 12 septembre, notre site de réinformation a été l'objet d'une intrusion malveillante, une "cyber-attaque" visant à saturer notre serveur et à le faire "tomber" . Notre site a ainsi été inaccessible pendant toute la journée. Notre technicien rencontre d'importantes difficultés pour rétablir au mieux la situation. Cette attaque prouve que notre travail quotidien d'information et de décryptage de l'actualité ainsi que notre liberté de ton déplaisent à certains et que ceux-ci sont prêts aux manoeuvres les plus basses et les plus mesquines pour tenter de nous faire taire. Ce genre d'agissements est finalement un honneur pour ceux qui sont visés.
Cependant, cette attaque nous oblige à de nouveaux investissements afin de renforcer la sécurité du site et d'améliorer plus globalement notre support technique pour pouvoir faire face à ce genre de situations qui ne manqueront pas de se réitérer tant les tenants du "politiquement correct" et de la "pensée unique" ne supportent pas la perspective d'une information indépendante et alternative.

C'est pourquoi la petite équipe de bénévoles qui oeuvre au quotidien pour Paris Vox a besoin de vous! Nous avons besoin de vous et de votre soutien financier pour assurer l'avenir du site! Ne laissez pas les ennemis de la liberté d'expression remporter une victoire! Faites un don!

Pour donner, utilisez le bouton paypal présent sur notre site, l'icône "acheter" de notre page facebook ou cliquez sur le lien suivant :  https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr?cmd=_s-xclick&hosted_button_id=FGS7ECGFK6F22 . Tous les dons donnent droit à une réduction d'impôts à hauteur de 66% des sommes versées. Et n'oubliez pas que pour tout don supérieur ou égal à 40 euros, nous vous offrons le nouveau t-shirt Paris Vox!

 

Voir les commentaires

Elections

12 Septembre 2017, 23:55pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

"Le peuple français est fort au courant des spoliations dont il est victime et n'ignore pas qu'on se moque de lui; il sait qu'il est volé; il est même arrivé à croire qu'il est nécessaire qu'il soit volé. Il admet la chose en principe, sans discussion. Ce sont seulement les méthodes d'extorsion qui l'intéressent, de temps en temps."

Georges Darien

Voir les commentaires

Paul Valéry

12 Septembre 2017, 23:21pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

« Il n'existe pas un seul être au monde capable d'aimer un autre être tel qu'il est. On demande des modifications. Car on aime jamais qu'un fantôme. Ce qui est réel ne peut être désiré. »

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>