Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
A moy que chault!

Daje Farida!

25 Février 2015, 16:40pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

« Il faudrait déjà prendre le parti de se battre, ce qui n’est pas encore gagné en France. Défiler ne suffit pas. Les catholiques sont-ils capables de vaincre ou mourir comme les Cristeros? Ce sont eux les propriétaires de ce pays. La France est dans leurs mains un dépôt sacré. Leur responsabilité devant Dieu est immense. C’est à eux d’ouvrir le chemin vers la victoire. Celle-ci ne viendra pas sans combattre réellement. Une manifestation n’est – désolée de le dire- en aucun cas une action susceptible de perturber le pouvoir. Ils s’en moquent. La JRE (Journée de Retrait de l’Ecole) au contraire les a déstabilisés car c’était fini de rire et chanter dans les rues avec des ballons. Le message de la JRE était grave. Celui de la manif pour tous était festif. Le pouvoir a compris que nous passions à la vitesse supérieure. Symboliquement, la JRE a marqué la rupture avec l’école maconnique. Rien de plus grave aux yeux de Peillon. Alors qu’une manif prend toujours le pouvoir comme interlocuteur, la JRE, elle, détache les wagons et part vers l’autonomie et la liberté. »

Farida Belghoul, in « Réfléchir et Agir » numéro 49, hiver 2015.

Voir les commentaires

Dans la place...

23 Février 2015, 08:09am

Publié par amoyquechault.over-blog.com

Voir les commentaires

50 nuances d'ennui

22 Février 2015, 19:43pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

Il faut vraiment que la prétendue « libération sexuelle » ait totalement échouée pour qu’une niaiserie formatée telle que « 50 nuances de grey » connaisse un si large succès et fasse si grandement frétiller des hordes féminines visiblement, au final, beaucoup moins « désalées » que leurs grands-mères… Au-delà de l’étalage pornographique publicitaire et de la vulgarité agressive des discours , la réalité de la sexualité vécue doit être bien insipide et misérable pour trouver là, dans cette enfilade (on me pardonnera l’expression…) de clichés et de « transgressions » pour Wasp puritains, de quoi nourrir des fantasmes ou un semblant de libido…

Logiquement, cette version porno-chic (et soft) du classique et odieusement patriarcal conte de fées hollywoodien (la gentille et innocente étudiante et le jeune millionnaire bodybuildé qui donne des fessées…) devrait faire sauter au plafond (et non grimper aux rideaux…) toute féministe qui se respecte. Hélas, la masse de ses semblables applaudit à tout rompre et loue cette bluette pour demi-vierges rêvant de se faire dérouiller un peu sérieusement et lassées du métrosexuel angoissé qui se demande si toute pénétration n’est pas un viol dont il devra un jour répondre devant un tribunal international présidé par Christine Angot assistée des harpies du 7e arrondissement de « Osez le féminisme et le collier de perles! »…

En tout cas, nulle n’est prophète en son sexe semble-t-t-il… Et jamais l’écart entre la minorité éclairée et militante (élite autoproclamée qui a fait des études et tout…) et le « vulgum pecus » n’a semblé si abyssal… C’est sans doute que toutes ces connes sont aliénées, se dit alors la docte féministe, rejoignant ainsi, doucement mais sûrement, le mépris machiste pour les goûts et comportements de la majorité de ses sœurs. Une dérive pour le moins inquiétante… On en frémit.

Voir les commentaires

100% vrai fromage... j'ai des doutes...

22 Février 2015, 19:06pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

100% vrai fromage... j'ai des doutes...

Voir les commentaires

RDV

22 Février 2015, 17:14pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

RDV

Voir les commentaires

Soumission sémantique à l'adversaire

22 Février 2015, 14:57pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

Très bonne mise au point de Caroline Parmentier dans le quotidien Présent. A méditer `notamment par ceux qui trouvent très habiles et malins d'utiliser le vocabulaire de l'adversaire et de dénaturer le sens des mots.

"Tous des fascistes !

" Islamo-fascisme "C’est le dernier grossier amalgame de M. Padamalgam. C’est « l’Almanach Wehrmacht », selon l’amusante formule de Nicolas Gauthier sur BD Voltaire. Voilà le niveau de réflexion politique du chef de notre gouvernement sur la menace qui poursuit son avancée et ses carnages en France, en Europe. Pendant que cette grande conscience nous sert sa philosophie de bazar (« fascisme », « apartheid ») avec une rare lâcheté doublée d’une angoissante incompétence, il n’agit pas. Le tour de passe-passe qui met dans le même sac ceux que l’on désigne généralement sous le nom de « fascistes » (à savoir en gros : nous) et les égorgeurs islamistes, est particulièrement vicelard. Il est voulu. Le socialiste Jean-Marie Le Guen n’a-t-il pas accusé les rangs de la Manif pour tous d’abriter des fondamentalistes islamistes et d’avoir marché ensemble « contre les lois de progrès et de laïcité » du gouvernement socialiste ? Tout ça c’est la même engeance extrémiste et obscurantiste : LMPT, Minute, Présent, le FN, Pegida… Et bientôt, demain, on laissera tomber « islamo-fascistes » pour ne plus dire que « les fascistes ». Comme ça ce sera encore plus clair. La bête immonde, toujours la même à combattre. S’accrocher coûte que coûte à ce terme comme des demeurés. Ça les rassure dans ce qui a toujours été leur lutte et leur idéologie : tous les immigrés et les musulmans sont assimilables, des chances pour la France. Sauf quand ils ont été gangrenés par la doctrine fasciste… Et des élus de tous bords font leur cette expression, comme le député UMP Christian Estrosi ou le Vert Noël Mamère, qui dénonce « un courant islamo-fasciste, même s’il reste très minoritaire dans l’islam » (pas comme dans la religion catholique !). Le politologue Jean-Yves Camus a relevé le « peu de validité » scientifique de l’expression du Premier ministre. Ajoutant : « Ce qui me gêne dans cette expression, c’est qu’elle est la preuve que l’Occident ne sait pas penser le totalitarisme autrement que par référence au fascisme. C’est pénible, car d’une certaine manière, on peut arriver à minorer des idéologies totalitaires à partir du moment où on considère qu’on n’y retrouve pas les critères du fascisme. Les Khmers Rouges, Srebrenica, le génocide arménien, le Rwanda… il n’y a pas grand-chose à voir avec l’idéologie du national-socialisme. Il faut que nous arrêtions d’avoir cette référence ultime du fascisme et du nazisme, qui au fond est une référence à la Shoah. » Roland Dumas qui a critiqué ce terme délirant en évoquant l’influence que subirait Manuel Valls de son épouse, de confession juive, a été aussitôt dénoncé comme « antisémite ». Un sale fasciste encore.

CAROLINE PARMENTIER "

(Source: Présent du 19 février)

Voir les commentaires

Charabia, novlangue et trucs marrants vus dans la presse du Québec

21 Février 2015, 16:09pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

« Vos intervenants estiment que vous n’avez démontré aucune remise en question et que vous n’avez effectué aucun effort afin de diminuer l’impact des facteurs contributifs à votre criminalité. » (Extrait d’une décision de la commission des libérations conditionnelles du Canada, qui a d’ailleurs remis en liberté le Hells Angel en question…)

« A 14 ans, j’étais tannée d’être poche. » (titre de la chronique de Stépanie Périard, finissante à la maîtrise de psychoéducation, université du Québec, dans La Presse)

« Les commissions scolaires se défendent de se livrer à une course pour obtenir des diagnostics d’enfants handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) et ainsi obtenir plus de subventions. »

« A 7 ans, elle apprend la danse du bâton (Pole dancing) avec sa mère et sa grand-mère. »

Voir les commentaires

De quelque part

20 Février 2015, 20:13pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

"Nous sommes tous les mêmes, depuis que nous célébrons nos différences comme autant d'accessoires de mode. Tous les mêmes à regretter que la vie n'ait pas donné tout ce qu'elle peut, tous les mêmes à tellement vouloir être un autre tout le temps, à tellement vouloir se distinguer... Mais qui se sent encore d'ici ou d'ailleurs, simplement de quelque part? Qui se sent encore investi de ces appartenances, de ces liens, qui le distinguaient de ses désirs de rencontre et qui l'armaient d'une fidélité à traverser les guerres, les amours, la vie? Et qui sait encore dire "nous"?

Hervé Juvin, "La grande séparation. Pour une écologie des civilisations.", Gallimard - Le débat

Voir les commentaires

On nous vend du moins 30 et il fait à peine moins 19, escrocs!

20 Février 2015, 15:41pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

On nous vend du moins 30 et il fait à peine moins 19, escrocs!

Voir les commentaires

Apprentis sorciers récidivistes

20 Février 2015, 14:49pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

Il est toujours navrant de voir une bande de crétins imbibés s’en prendre à un homme seul, quelle que soit la configuration de l’incident ou les circonstances de celui-ci. Mais l’émoi disproportionné et l’emballement médiatique qui ont entouré le « dérapage » des supporters anglais de Chelsea sont une nouvelle fois révélateurs d’une maladie mentale depuis longtemps diagnostiquée mais qui semble chaque jour prendre un peu plus d’ampleur : l’ethno-masochisme. Tout ce qui arrive a un membre d’une quelconque minorité est systématiquement et fondamentalement plus grave, plus odieux, plus insupportable, plus condamnable et plus abject que tout ce qui peut advenir à l’une de ces merdes sans intérêt qu’est le blanc hétérosexuel. Car quiconque fréquente les transports en commun sait bien que l’incident impliquant les supporters de Chelsea – où il n’y a ni lynchage ni tabassage – est banal et sans réelle gravité et qu’il y a quotidiennement de nombreuses agressions beaucoup plus violentes, incomparablement plus sérieuses, qui se déroulent dans l’indifférence générale simplement parce que la chromatique des responsabilités est inversée. Et ce racisme bien réel qui consiste à trier les victimes, cette discrimination permanente, cette volonté de travestir la réalité pour faire passer le cas exceptionnel pour un cas fréquent et généralisé, se poursuivent même après le tombeau puisque les tombes profanées d’un cimetière ne valent déplacement gouvernemental que si elles sont juives. L’odieuse injustice de ce philo-minoratisme délirant se double d’une imbécilité crasse qui, à l’inverse de son objectif autoproclamé, ne peut que susciter des réactions de ras-le-bol radical chez les éternels cocus, battus, humiliés, insultés, rackettés mais de moins en contents… A force d’exciper un racisme fantasmé, de voir ou de créer des xénophobes et des homophobes à tous les coins de rues, les professionnels de la culpabilisation anti-francaise vont réussir à susciter un véritable racisme épidermique, d’auto-défense et de survie, chez des gens que rien, ni le caractère ni l’idéologie, ne prédisposait à un tel sentiment mais qui ne pourront simplenent plus supporter qu’on se foute autant de leur gueule et qu’on les méprise si ouvertement.

Voir les commentaires