Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
A moy que chault!

Tout est relatif...

23 Janvier 2015, 00:29am

Publié par amoyquechault.over-blog.com

- "Oh putain, les mecs c'est trop des bouffons, il essayent de faire des Pegida à Montauban... ridicule..."

- "Ha bon? Mais vous, vous n'aviez pas fait venir l'EDL à Dijon?"

- "Attends, carrément rien à voir..."

- "Ok."

Voir les commentaires

En route!

22 Janvier 2015, 18:26pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

En route!

Voir les commentaires

Drame de « Charlie Hebdo » : vers un « patriot act » à la française ?

22 Janvier 2015, 18:09pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

(article paru en italien sur http://www.ilprimatonazionale.it/)

Au delà de la tragédie humaine en tant que telle, l'attaque sanglante ayant visé le journal « Charlie Hebdo » et son traitement médiatique et institutionnel ont indiscutablement démontré l'effacement, pour ne pas sire la dissolution, du politique au profit de l'émotionnel pur, du sentimentalisme débridé et exacerbé.

Durant une semaine, la réflexion, l'analyse, le recul et la mise en perspective ont totalement abandonné l'espace public au profit d'un cantilène hystérique psalmodié par un cœur de pleureuses débitant un discours aussi niais que larmoyant sur l'air de « pourquoi sont-ils aussi méchants ? » et de l'éternel « Plus jamais ça ! ». Le point d'orgue de ce grand gémissement plaintif a bien sûr été la grande « marche républicaine » où une marée de bisounours ont pu défiler en rangs serrés, chapeaux-crayons sur la tête et nez de clown au milieu du visage, derrière de grands démocrates et défenseurs des droits de l'homme tels que Benyamin Netanyahou, Avigdor Libermeran ou Abdhallah II de Jordanie... Une manifestations sensée représenter la fameuse « union nationale », dernière planche de salut d'un système à bout de souffle, mais dont on avait pris soin d'exclure le Front National, premier parti de France et seule mouvement politique à avoir inlassablement dénoncé les méfaits de l'immigration de masse, les inévitables drames qu'elle produit et la dangerosité de l'islamisme. A contrario, tous les chantres du « vivre ensemble » sans nuage ni écueil, du « multiculturalisme heureux », tous les tenants d'un monde sans frontières, tous les promoteurs de l'Islam « religion de paix et d'amour », tous les va-t-en guerre qui ont encouragé la mise à feu et à sang les derniers états laïcs du Maghreb et du Proche-orient étaient bien présents, au premier rang desquels l'ineffable Bernard-Henri Levy, vice-ministre des affaires étrangères, l'homme qui a appelé à armer les milices islamistes contre Mouammar Kadhafi et Bachar El-Assad. Tous les responsables de la situation actuelle, tous ceux qui ont contribué à bâtir la poudrière actuelle se pressaient donc dans la rue pour dénoncer les effets de leur politique aveugle et masochiste, pas un ne manquait à l'appel. Fort heureusement pour eux, l'indécence ne tue pas.

Et maintenant ? Alors que la logique voudrait qu'un tel événement, révélant les fractures internes de la société française (de nombreux incidents, notamment dans les établissements scolaires des quartiers à fort peuplement extra-européen ont fait apparaître la solidarité d'une frange de la population avec les terroristes) entraîne une remise en cause drastique des politiques migratoires et pseudo-assimiliationnistes, une réflexion sur la protection et la défense des frontières ainsi qu'une interrogation sur la politique étrangère du pays, c'est bien évidemment un tout autre scénario qui se met en place. Au delà des discours, les seules actes concrets réalisés depuis lors ont été la mise en garde à vue de l'humoriste antisioniste Dieudonné et la mise en examen d'une cinquantaine de personnes pour « hagiographie du terrorisme » (via des propos ou des écrits sur internet). Curieuse réponse lorsque l'on prétend défendre la sacro-sainte « liberté d'expression » face à l'obscurantisme.

Parallèlement, le gouvernement annonce des « mesures exceptionnelles » en matière de renseignement, de surveillance et de contrôle d'internet. Bref de nouvelles restrictions des libertés publiques et une augmentation du flicage des moyens de communication et d'information alternatifs, dont on se doute bien qu'il ne se limitera pas à la « sphère islamiste ». Bref c'est une ébauche de « Patriot act » à la française qui est en train de se dessiner, sous les applaudissements de français prêts à sacrifier les dernières bribes de leur liberté pour acquérir une illusoire « sécurité », d'autant plus improbable que le pouvoir se borne une nouvelle fois (c'est son plus grand intérêt) à prétendre traiter les effets du mal sans s'attaquer à ses causes. Un « Patriot act » à la française que certains, comme l'ex-ministre UMP Valérie Pécresse, appellent ouvertement de leurs vœux et dont la perspective ne choque même plus ceux qui le dénonçait lors de sa mise en place outre-atlantique. Si la peur et l'émotion sont toujours mauvaises conseillères, elles règnent actuellement en maître à tous les niveaux en France. C'est peut-être d'ailleurs là la vraie victoire des assassins du 7 janvier.

Xavier Eman

Voir les commentaires

C'est ainsi.

22 Janvier 2015, 01:29am

Publié par amoyquechault.over-blog.com

J'entends bien ce camarade lorsqu'il dit que cela fait dix ans qu'a été entamée une critique du « milieu » faf et qu'il serait peut-être bon de passer à autre chose, à des perspectives plus « positives »... Le problème est que ces dix ans de critiques, venues de divers horizons, n'ont absolument rien changé, n'ont abouti à aucune modification profonde ou même relative, à aucune évolution salutaire, individuelle ou collective... Le plus frappant étant peut être le fait de voir les mêmes personnes applaudir les constats les plus acides et les plus implacables et se vautrer dans les comportements dénoncés dès le lendemain. Notre époque est véritablement, et fondamentalement, celle du triomphe de la schizophrénie. Je me ballade avec « Pour une critique positive » de Venner dans la poche, sans me rendre compte que c'est de moi qu'il parle... Notre milieu est plus dérisoire, atomisé, inopérant, mythomane et stérile que jamais, nous avons même réussi à devenir tricards – ou passagers clandestins honteux - dans le grand parti patriote aux portes du pouvoir.

Création littéraire : néant. (On aime la culture, on défend notre patrimoine, on se branle sur les hussards... « Livr'Arbitres » seule revue littéraire de chez nous : 60 abonnés. Tu sais qui c'est Michel Déon? Il ne s'est pas tué en Aston Martin en se faisant sucer par une demie-pute, ça ne m'intéresse pas..)

Scène musicale : néant. (Un exilé seul au fin fond de la Chine parvient à faire trois groupes, 25 concerts et 50 chansons, mais en France c'est impossible, trop compliqué, trop dur...).

Présence dans la rue: néant (J'ai tellement entendu de récits de supers bagarres et de méga fights, vu de tatouages hardcores et de bonhommes bodybuildés que je me demande bien comment les antifas peuvent cartonner nos – rares - locaux et tarter des gonzesses dans la rue en absolue et totale impunité... Par contre, petit Marcel, qui a tenu des propos trop pro-ukrainiens sur les réseaux sociaux, lui, il n'a qu'à bien se tenir ! Tout comme Jean-Michel qui a dit du mal de tel groupe - c'est Marco du stade qui me l'a répété - à l'anniversaire de Virginie... Lui, ca va être chaud pour sa gueule!)

Les seules réussites, celles de la réinformation et de la mémoire, sont tenues à bout de bras par un poignée d'anciens épaulés par les éternels 4 ou 5 mêmes « jeunes » - qui ne le sont plus vraiment- et dont tout le monde se contrefout, tordant le nez parce qu'ils sont « trop ceci » ou « pas assez cela ».

Nous sommes devenus si vains et pathétiques que le moindre second couteau, troisième ciseau, quinzième violoniste du « système » prétendûment tant honni, qui a publié deux livres ou est passé une fois à la télévision et daigne nous approcher, est accueilli comme le messie, adulé et célébré, sucé jusqu'à l'os.

Pas très étonnant lorsque l'on passe son temps à s'excuser, à feindre, à composer, à quémander. Crevards sociaux, on rentre dans le rang pour un Smig amélioré et on appellera ça « entrisme » dans les soirées.

Mais surtout ne changeons rien. On prend les mêmes et on recommence. Et on est quand même très contents de soi, car on a plein de « like » sur facebook.

Voir les commentaires

Allez vas-y guitare...

22 Janvier 2015, 00:35am

Publié par amoyquechault.over-blog.com

Voir les commentaires

Cohérence

21 Janvier 2015, 00:32am

Publié par amoyquechault.over-blog.com

Je suis Piss-Christ.

Ben oui ,faut être logique les enfants...

Voir les commentaires

La, la, la...

20 Janvier 2015, 23:20pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

Voir les commentaires

Humour

20 Janvier 2015, 23:12pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

- "Mon responsable de stage m'a dit que mes évaluations n'étaient pas très bonnes mais que je compensais avec mon beau petit cul... Je l'adore, il est tout le temps dans le second degré...."

Voir les commentaires

Sens interdit

20 Janvier 2015, 23:10pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

Parvenir à ne plus se soucier du monde est sans doute l'unique recette du bonheur. Dommage que cela ressemble si étrangement à la mort.

Voir les commentaires

Sortie début février!

20 Janvier 2015, 14:22pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

Voir les commentaires