Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A moy que chault!

Déséquilibre

28 Août 2017, 17:38pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

Pour tuer des innocents au hasard, pour écraser des femmes et des enfants, pour déchiqueter volontairement le corps de passants anonymes, pour égorger avec plaisir, fusiller avec jouissance, il ne faut pas être complètement équilibré... Merci aux médias de nous rappeler, avec une belle insistance, ce truisme, cette si banale évidence. Pourquoi, d'ailleurs, cet acharnement à faire un absurde distinguo entre certains actes terroristes et ceux prétendument commis par des « déséquilibrés » ?

Tout le monde le sait bien, il s'agit de chercher à gommer les autres éléments constitutifs du « portrait-type » des auteurs des actes barbares qui frappent l'Europe depuis maintenant plusieurs années... Ces derniers sont des arabes islamistes déséquilibrés. C'est ainsi. Simple constat, irréfutable, d'une absolue neutralité. Il est donc impérieux, pour le système, de faire disparaître deux des trois éléments de ce portrait aux yeux du bon peuple avec qu'il ne retienne que le dernier. Il n'y a pas de problème avec les arabes, il n'y a pas plus de problème avec l'Islam, il y a seulement, parfois, quelques problèmes avec certains « déséquilibrés ». Le terrorisme que nous subissons n'est donc aucunement lié à l'immigration ou au prosélytisme religieux mais est simplement une question d'ordre psychiatrique. Ce n'est pas une problématique politique et sociale mais une affaire médicale.

En cherchant à tenir cette position, on ne se borne pas à simplement nier le réel – vieille habitude dorénavant – mais on s'interdit surtout la moindre possibilité de trouver une quelconque solution efficiente et concrète au terrorisme. Que crèvent encore des innocents pourvu que continuent à vivre les dogmes de la tolérance et du vivre ensemble ! Dogmes auxquels adhérait d'ailleurs avec enthousiasme la plupart des victimes de ces ignobles tueries... La boucle est ainsi peut-être bouclée. D'un côté des tueurs sanguinaires, de l'autre des victimes qui refusent l'idée même d'être autre chose que cela et qui préfèrent le cercueil plutôt que l'odieuse idée de quitter le camp du Bien et des gentils. Le massacre des bisounours ne fait que commencer...