Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A moy que chault!

Relativisme

4 Avril 2017, 16:13pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

« La moraline a pris le pas sur la politique ! … Nous sombrons dans la tyrannie des juges ! … Les médias se substituent aux électeurs !... »

Depuis que François Fillon est confronté à une offensive médiatico-judiciaire spectaculaire et intensive, les « gens de droite », qui sentent une élection qui leur était promise leur glisser doucement entre les doigts, n’ont pas de mots assez durs et d’exclamations assez véhémentes pour dénoncer ce qu’ils considèrent comme une « cabale » visant leur champion. Pourtant, s’il est évident que le « système » a décidé de dézinguer Droopy pour tenter d’assurer l’élection de l’ectoplasme illuminé Macron, force est de constater que la plupart des affaires révélées sont bien réelles, reposent sur des faits avérés ou, tout au moins, des faisceaux d’indices plus que troublants. Bien sûr, on peut, en bon moderne blasé par la corruption et la vénalité généralisées, considérer que les dites « affaires » sont mineures, secondaires, que « les autres font la même chose » et que « c’est celui qui dit qui l’est »… Il n’en reste pas moins que cette accumulation de petits arrangements avec la légalité et la probité est révélatrice d’un état d’esprit, d’une nature même, pour le moins peu engageante, pour ne pas dire totalement répulsive, celle d’un homme avide, calculateur, excité par l’argent et le luxe, népotique et magouilleur. Il est vrai que c’est là un profil assez classique dans le personnel politique de la Ve République, mais il est tout de même assez étrange et étonnant de voir notre belle droite catho-versaillaise, qui aime tant se prétendre détentrice des nobles « valeurs » de la France éternelle, se montrer si indulgente envers ces peu ragoûtants travers. Ainsi la « génération LMPT », que le mariage homosexuel fait tourner de l’œil, s’apprête, sans la moindre gêne ni le plus petit scrupule, à voter Fillon et donc à placer à la tête de l’Etat un homme qui a fait la démonstration de la petitesse de ses préoccupations, de sa mesquinerie (le prétendu « remboursement » du mariage de sa fille…) et de sa déconnexion totale vis-à-vis du monde réel et des difficultés concrètes des français (voir l’indécent et odieux : « Je ne parviens pas à mettre de l’argent de côté… »). Il est vrai que, pour ces gens-là, il y a des choses bien plus importantes que l’honnêteté et le sens du bien commun et de l’intérêt général. Il y a la suppression de l’ISF et la réduction du nombre de fonctionnaires. Les trucs sérieux quoi, "non négociables"… Allez, à part l’éthique, « on ne lâche rien » !