Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A moy que chault!

« Tous unis contre les flics et les tuniques bleues ! » qu'ils disaient...

25 Novembre 2015, 23:13pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

Les « Béruriers noirs » groupe mythique du « rock alternatif français », symbole de la musique rebelle et engagée des années 80, ont cru bon de se reformer pour enregistrer un titre unique en réaction aux attentats parisiens de "Charlie Hebdo" et du 13 Novembre et en hommage à leurs victimes. A défaut d’une révolution musicale – trois accords sont largement suffisants pour faire de la bonne musique – on pouvait naïvement s’attendre à un de ces brûlots violents, sombres et transgressifs qui ont fait leur légende. Las, il semblerait qu’ils aient fait appel, pour la rédaction des paroles, à une association Benjamin Biolay/Damien Saez et que leur cible ne soit plus désormais les redskins, les zoulous, les toxs et les cramés de tous poils mais les siroteurs de cocktails du boboland parisien. Résultat, une bluette si insipide qu’elle frôle le ridicule et qui leur vaudra peut-être une invitation au prochain concert des « Enfoirés ». On connaissait les ex-soixanthuitards devenus publicitaires ou banquiers, on a maintenant les ex-punks anarchistes devenus douairières du politiquement correct et des bons sentiments, sortes d’Yves Duteil pour lecteurs de Libé. La guerre, c’est mal et les victimes sont des gentils innocents qui ne méritaient vraiment pas ça. Merci beaucoup, ce n’était pas franchement la peine de revenir pour si peu. De « Fils de… » à « Petit agité » en passant par « Ibrahim » et « Lobotomie », nos souvenirs avaient au moins une autre saveur et une autre gueule. La vieillesse est définitivement un naufrage… "Lève le crayon de l'espérance!", peut-être, mais avant, surtout, n'oublie pas, s'il-te-plaît, de couper définitivement ton ampli.