Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A moy que chault!

Les gentils

3 Septembre 2015, 22:10pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

Comme tu as bon cœur et que tu es dans le camp de Bien, tu es favorable à l'accueil de tous les « migrants » du globe, tes frères en humanité.

Tu es donc d'accord pour payer davantage d'impôts afin de permettre le financement des infrastructures nécessaires à leur accueil et à leur installation.

Dans l'attente de la réalisation de ces imposants travaux, tu es d'accord pour loger un ou plusieurs d'entre eux à ton domicile ou dans une résidence secondaire appartenant à toi ou à ta famille.

Tu es également prêt à céder ton emploi ou celui de tes proches afin d'offrir des opportunités professionnelles aux nouveaux arrivants qu'il serait indigne de laisser dans l'inoccupation et la précarité. Si ce n'est pas toi qui offre ta place, tu auras au moins le bon goût de te satisfaire du même salaire que celui que les nouveaux venus sont prêts à accepter. Tu te félicites par ailleurs de l'entrée, dans les écoles de tes enfants, de milliers de gamins et d'adolescents ne maîtrisant pas les bases de notre langue et de notre culture. D'ailleurs tu vas même sortir ta progéniture de l'enseignement privé pour la remettre dans le public afin qu'elle profite pleinement de cet enrichissement. Si la violence et la délinquance explosent dans les quartiers, tu es prêt à t'y habituer car tu sais que c'est une phase normale d'adaptation des peuples déracinés dans un contexte inconnu et par nature hostile.Et si ta fille se fait violer tu la féliciteras pour son ouverture à l'autre et son absence de préjugés. Bien sûr tu ne porteras pas plainte, la misère sexuelle des « migrants » qui ont du balancer par dessus bord en pleine mer la plupart des femmes pour alléger les embarcations étant une insupportable injustice qu'il convient à chacun de combler.

Tu es même finalement prêt à laisser ta place et à disparaître, ta vie te faisant assez largement chié, voir un peu honte, et ces personnes étant tellement plus dignes et méritantes que toi.

Tu es bon et grand, signe en bas de la page, avec ton sang, ce truc ignoble que tu méprises tant et dont te seras bientôt débarrassé.