Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A moy que chault!

Décalage

1 Avril 2015, 23:17pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

Je parlais hier de l'impérieuse nécessité de défendre l'enseignement du grec et du latin à un ami prof de français dans une Zep de la banlieue du Roubaix. Mon discours a eu au moins le mérite de le faire rire aux éclats pendant un bon quart d'heure. "Oui,il faudrait aussi leur faire faire de la versification en ancien français" m'a-t-il dit en s'étranglant presque à force d'hilarité compulsive... Choqué par cette navrante absence de hauteur intellectuelle, je lui ai fait remarquer qu'il était un ignoble niveleur par le bas, inconscient de la capacité du grec et du latin à refonder le socle civilisationnel et citoyen de l'éducation nationale, et là il s'est carrément roulé par terre en me disant : "Putain ça doit être sympa vos débats psychédéliques dans l'ouest parisien...". Après il s'est mis à délirer complètement, il voulait nommer Fumaroli proviseur du Lycée Nelson Mandela de Trappes et Jacqueline de Romilly CPE à Sarcelles... Je lui ai dit qu'elle était morte, la pauvre vieille, mais ça ne l'empêchait pas de continuer à s'esclaffer comme un demi dément... Il en suffoquait presque le bougre. Après, il s'est un peu repris, mais ce fut pour devenir méchant, agressif, l'oeil noir et tout le toutim... S'il n'avait pas été agrégé de lettres classiques, j'aurais presque pu croire qu'il avait une haine épidermique pour le grec et le latin, un traumatisme d'enfance ou un truc du genre... Maintenant, il postillonnait : « Mais tu sais de quoi on parle ? On parle de débiles, de tarés, d'incultes crasseux et contents de l'être, de trous du cul qui ne s'intéressent qu'à leur bite, au shit et aux jeux vidéos, de crétins qui ne savent pas si Molière a vécu avant ou après Victor Hugo et qui n'en auront jamais rien à foutre.. Ce sont des monstres, plus vulgaires qu'un tapin de Pigalle, plus arrogant qu'un Pair de France... Des animaux, des singes, et encore, pire que des singes car les singes ne sont ni méchants ni vicieux... »

Là, je me suis dit qu'il était fort heureux qu'il soit de gauche, sinon on aurait frôlé le dérapage...

On ne le tenait plus, il éructait maintenant à jets continus : « En fait, vous, les réacs, vous êtes aussi cons que les pédagos progressistes, autant à l'ouest, autant déconnectés de la réalité... Vous croyez qu'on peut sauver le système avec l'uniforme en classe et des cours de latin obligatoires, comme eux pensent qu'on peut le proroger avec des tablettes numériques et des cours d'instruction civique.. vous avez 40 ans de retard, vous raisonnez en vase clos dans le petit monde de vos fantasmes et de vos lubies... Tas de cons, tas de salauds ! »

Là, j'ai senti qu'il en avait gros sur la patate. J'ai donc débouché une petite bouteille de Chablis, histoire de l'amadouer. J'ai vu qu'il était sensible au geste, sans que cela soit totalement suffisant pour apaiser son courroux. On n'était pas loin du burn out. Les autres convives, eux, avaient lâché l'affaire depuis bien longtemps, se concentrant sur des choses plus sérieuses, les plans low-cost pour les prochaines vacances, la finale de Master Chef, le changement d'heure qui déboussolait le petit dernier qui vomissait maintenant avec une heure de décalage, dégueulassant la veste de Maman plutôt que le boubou de la nounou qui était payée pour ça...

Moi, je n'osais plus dire grande chose, sachant que le grec et le latin, globalement, je n'en avais jamais vraiment eu grand chose à foutre, que je ne gardais absolument aucun souvenir de mes quelquescours de seconde, qu'il ne me semblait pas pour autant que cela m'ait définitivement fermé les portes de la langue française et de la « culture », et, qu''au delà de posture, mes arguments étaient assez courts... Peut-être, en effet, les problèmes fondamentaux étaient-ils ailleurs.