Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A moy que chault!

Un dernier pour la route

19 Novembre 2014, 15:08pm

Publié par amoyquechault.over-blog.com

La musique martelait son crâne, les basses faisaient vibrer ses tympans et accentuaient les diverses douleurs qui commençaient envahir son corps. La nausée déjà au bord des lèvres, il recommandait néanmoins des verres, mécaniquement, frénétiquement. Tout ce qu'il voyait, tout ce qu'il entendait, tout ce qu'il sentait, percevait, lui donnait envie de boire, encore et encore, jusqu'à en crever. Ou du moins à feindre de crever, à en caresser l'idée.

La comédie sociale à laquelle il s'adonnait presque joyeusement encore une heure auparavant ne l'amusait plus. Restaient la haine et le dégoût, conquérants et vénéneux.

Trop de mots prononcés sans les penser, trop de simagrées, trop de gestes inutiles, trop de gesticulations vaines, trop d'imitations, trop de comédies... Boursouflures d'un monde ou plus rien n'est vrai, honnête, simple et sincère, où tout est calculé, mesuré, compté. Banalité d'un constat, naïveté d'une infinie tristesse. Refuse-t-on de jouer parce qu'on méprise les règles ou parce que l'on ne dispose pas des bonnes cartes ? Perdant glorieux ou vaincu revanchard ? Révolte ou aigreur ? Seules la violence et le sang pourraient trancher, peut-être.