Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A moy que chault!

Sortir

16 Octobre 2014, 00:22am

Publié par amoyquechault.over-blog.com

Sur le plan de travail de la cuisine, une machine à café Nespresso d'un rouge rutilant, posé sur le frigo une boite d'antidépresseurs et sur le mur une photo de New-York en noir et blanc. On est en territoire connu. Un appartement comme on en a vu des dizaines. A croire qu'Ikea fournit ces accessoires conjointement à ses meubles. On n'est pas encore entré dans le salon mais on imagine déjà les disques de jazz et les livres d'art sur la table basse. C'est sympa. Un appart sympa. Il y a aussi des gens, il faudrait leur parler. On est un peu là pour ça. C'est pas en restant chez soi qu'on va rencontrer quelqu'un. Quelqu'un, n'importe qui. Faut parler, sourire, questionner. Ce ne sont pas les autres qui vont venir te voir. Déjà là, ça fait 15 minutes que tu es dans la cuisine à contempler la vaisselle sale dans l'évier. Va falloir passer la seconde. S'approcher d'un groupe, tenter de s'immiscer dans une conversation. Y'a du gros sujet en plus, du lourd. A droite le synode sur la famille, avec une belle brochette de drogués, d'adultérins et de suceuses de cages d'escaliers profondément choqués par la « dérive progressiste » de l'église. A gauche, plus consensuel et généraliste, les inondations dans le sud de la France. Un peu plat, il est vrai, mais pouvant toujours aboutir sur une polémique enflammée autour de la question du réchauffement climatique. Difficile de choisir, de trancher. Se servir un verre avant de prendre une décision. Au moment où vous saisissez la bouteille, un grand type en polo Ralph Lauren vous dit qu'il s'agit d'un Château Cagole 95, une excellente année pour les Graves. On en a strictement rien à foutre mais on sourit quand même en poussant une petite exclamation admirative. « Moi j'ai apporté du Sidi-Brahim, l'avantage c'est qu'il est constant d'une année sur l'autre », vous dites, mais ça ne fait pas rire du tout Ralph Lauren qui vous tourne rapidement le dos. Première tentative de contact ratée. On s'en fout un peu d'ailleurs, car c'est plutôt à des filles qu'on voudrait parler. Sinon on serait mieux avec un bon bouquin devant un feu de cheminée. Mais pour les filles, faut commencer petit, essayer d'en repérer une avec une tête de mère célibataire ayant du mal à boucler ses fins de mois. Pas trop la population du jour malheureusement... Là on est plus dans la néo-trentenaire encore pleine d'enthousiasme et d'ambition, avec des exigences et un standing. Pas gagné. Passer à la vodka pour mieux réfléchir. Un petit coup de coude à Ralph Lauren pour lui demander si 2014 est une bonne année pour la Zubrovska. Regard haineux. Lui c'est bon, il vous déteste comme il faut et commence même à se demander si vous avez bien été invité ou si vous vous êtes tapé l'incruste en voyant de la lumière et des crétins qui rigolent fort pour montrer qu'ils s'éclatent trop. Mais non, vous avez bien le pass, validé à l'instant même par l'accolade bisouteuse de l'hôtesse qui s'exclame que « c'est cool que vous soyez venu ». Pourquoi, on ne sait pas trop, mais peu importe, il faut bien dire quelque chose à ses invités. Enfin ce n'est pas tout ça, mais faudrait voir à amorcer une ébauche de stratégie... Ceci dit, il est déjà tard. Et puis ça commence à se faire des lignes de coke sous l'icône de la Vierge. En fait, il est temps de rentrer.