Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A moy que chault!

Sortie de route

20 Octobre 2014, 01:09am

Publié par amoyquechault.over-blog.com

François buvait et fumait deux fois plus depuis qu'on lui avait diagnostiqué un cancer. Il trouvait là, enfin, une excuse, une justification. Une fatalité et une injustice qui lui donnaient droit au n'importe quoi qui avait toujours dirigé son existence. A la fois accablé et soulagé par cet aboutissement maintenant programmé, il ne trouvait d'autre issue à la terreur du néant que l'absurde fuite en avant. Ne possédant rien qui lui donnât l'envie de la lutte, le goût du combat, il se contentait de s'étonner que l'on puisse perdre une vie si insipide, si peu remplie. Le drame sans la grandeur. Un film qui s'arrête sans avoir jamais vraiment commencé.

Seule la douleur physique réveillait parfois en lui l'instinct de survie et il se surprenait alors à supplier, à geindre et à prier. Mais il n'avait pas suffisamment prié pour les autres pour que ses implorations soient aujourd'hui entendues. Il voyait dans le sang qu'il crachait au matin sur la faïence du lavabo le reflet de celui qu'il n'avait pas versé pour de nobles et justes causes. Certains vont en prison pour médiocrité, d'autres meurent pour insignifiance. Il laissait ainsi la place à tous ceux qu'il avait tant conspué, brocardé, méprisé mais qui pourtant étaient sans doute plus méritants que lui puisqu'ils n'étaient pas punis.